Les grands classiques 2012 - 2013


C’est une tendance dans toutes les programmations des orchestres belges : mêler aux découvertes les tubes du répertoire. La bonne alchimie pour attirer le novice et séduire le mélomane.

L’ONB confie le Concerto pour violon de Brahms à Sergey Khachatryan, le surdoué du Concours Reine Elisabeth. D’abord incomprise, l’œuvre devient aussi populaire que les concertos de Mendelssohn, de Tchaïkovski, et de Beethoven dont on retrouve le matériau, doublé d’un lyrisme irrésistible. Anima Eterna propose ensuite un programme très visuel qui plaira aux familles - Carnaval des animaux en tête. L’OPRL invite pour sa part le jeune Français Bertrand Chamayou, doté de moyens pianistiques à la hauteur des concertos de Rachmaninov, quintessence du concerto romantique. deFilharmonie célèbre d’ailleurs le père de tous ces romantiques avec les quatre notes les plus célèbres du répertoire. « C’est très grand, complètement fou », avait dit Goethe en découvrant cette 5e Symphonie de Beethoven. Le Brussels Philharmonic sonne ensuite la rupture, sauvage et populaire, de Stravinsky. Cueillez-en les notes d’or en suivant L’Oiseau de feu… avant de revenir, avec La Monnaie, à l’une des plus grandes pages du 19e siècle : la Pathétique de Tchaïkovski.
Dates
Vendredi 31.08.2012 > Dimanche 30.06.2013
Lieu
:: Programme ::
Passé
NOB | ONB 2012-2013 © Wim Van Eesbeeck
NOB | ONB 2012-2013 © Wim Van Eesbeeck
Share/Save/Bookmark