18

Matthias Goerne baryton – Leif Ove Andsnes piano

Programme

3 Klavierstücke, D 946 Franz Schubert
Schwanengesang, D 957 Franz Schubert

ENCADREMENT

19:15 Introduction par Olivia Wahnon de Oliveira


Matthias Goerne et Leif Ove Andsnes clôturent ces trois concerts en hommage au compositeur Franz Schubert avec Trois pièces pour piano et Le Chant du cygne. Cet ensemble de lieder ne fut pas conçus comme un cycle à part entière, mais fut ainsi constitué et publié après la mort de Schubert. Malgré leur diversité, ces lieder partagent un ton doux-amer. Leur univers est magnifique, bien qu’empreint d’un sentiment de perte inéluctable, profondément ancré dans le Weltschmerz, le sentiment d’inadéquation de l'individu par rapport à son environnement. « Mes compositions sont le fruit de ma connaissance de la musique et de ma douleur », écrit Schubert dans son journal intime en 1824. À leur écoute, on ne se lasse d’imaginer les ruisseaux sauvages, le chant mélancolique du rossignol et le soleil, se couchant pour peut-être ne plus jamais se lever.

Précédemment