22

Nichée au coeur de la jungle équatoriale, Gbadolite est la ruine d’une utopie. Construite à la fin des années 70 par la volonté du président Mobutu, la cité devait etre le symbole du renouveau. Le maréchal dépense des millions pour parachever son reve et doter son village natal du confort moderne qui faisait défaut partout ailleurs dans le pays. La débauche de marbre et de pierre, le luxe ostentatoire des réceptions mondaines ont fait de ce « Versailles de la jungle » une parodie de ville qui demeura inachevée avec la disparition du dictateur.

Les photos du photographe belge Colin Delfosse sur l’héritage de Mobutu sont également exposées au BRASS, du 19 mai au 3 juillet.