18

The Citizen, présentée à la Biennale d’Art de Venise en 2015, se penche sur l’ « Autre » qu’incarnent les réfugiés africains. L’artiste allemand Tobias Zielony ne représente toutefois pas des personnes démunies mais des sujets qui s’organisent, se battent et se rendent visibles. Ses photographies sont exposées sur de grands pans de mur, semblables à des journaux – avec des images mais sans texte, cette absence soulignant les ruptures dans les itinéraires individuels et les détails exclus du débat public. En retour, Zielony a demandé à des auteurs et journalistes africains de commenter ses œuvres et met leurs articles a disposition du visiteur afin de lui permettre de dépasser un regard
européo-centre.