27

« Wir schaffen das », déclarait Angela Merkel en pleine crise des réfugiés. La corporation des auteurs allemands semble en être la meilleure incarnation. Depuis quelques années, les écrivains issus de l’immigration font le succès de la littérature allemande. BOZAR reçoit deux d’entre eux : Yoko Tawada, d’origine japonaise, et Ilija Trojanow, d’origine bulgare. Ils parleront de leur travail et de la riche tradition de la littérature germanophone avec l’écrivaine et journaliste Kristine Bilkau et la traductrice et spécialiste de l’Allemagne Els Snick. Après cet entretien en anglais, des discussions auront lieu en allemand, avec traduction en néerlandais, en français et en anglais. Une soirée pour les amateurs d'une littérature sans frontières.


Kristine Bilkau a publié Die Glücklichen en 2015, un roman sur les problèmes relationnels et la recherche du bonheur de toute une génération. Le livre a été recommandé par les critiques littéraires de l’émission télévisée De Wereld Draait Door, ce qui a valu un succès considérable à sa traduction néerlandaise. En Allemagne, le livre de Kristine Bilkau a déjà reçu de nombreux prix littéraires, dont celui du meilleur premier roman 2015.


Yoko Tawada est née à Tokyo mais vit depuis déjà plus de trente ans en Allemagne. Elle écrit en allemand et en japonais. Ses récits se déroulent souvent dans des lieux où différentes cultures et langues se rencontrent et se confrontent. The New Yorker compare son œuvre à celle de Bruno Schulz et Franz Kafka. Ses livres ont été traduits en français par Bernard Banoun et publiés chez Editions Verdier.


Ilija Trojanow
est né en Bulgarie, avant de fuir le pays avec ses parents. Après avoir traversé la Yougoslavie et l’Italie, ils ont rejoint l’Allemagne, où ils ont obtenu l’asile politique. Plus tard, il a vécu au Kenya, à Bombay et au Cap. Il partage actuellement sa vie entre l’Afrique du Sud et l’Allemagne. Son plus grand succès littéraire est Le Collectionneur des mondes.
 

Le saviez-vous ?

  • FRANKFURTER BUCHMESSE @ BOZAR

    La Frankfurter Buchmesse est la plus grande foire du livre au monde. Lors de ces « Jeux olympiques du livre », Francfort accueille en octobre quelque 275 000 visiteurs cinq jours durant. Comme la Flandre et les Pays-Bas sont les invités d’honneur de cette édition 2016, BOZAR organise une spin-off de la Frankfurter Buchmesse au Palais des Beaux-Arts.

    lire la suite
    — publié le