17

NOTES SUR L’ART CONTEMPORAIN JAPONAIS (ET OCCIDENTAL) A L’EXPO '70 D’OSAKA.

Par BENOIT BUQUET, maître de conferences en histoire de l’art contemporain, Université François Rabelais de Tours, rattaché au laboratoire InTRu (interactions, transferts et ruptures artistiques et culturels, EA 6301)

La conférence propose de revenir sur l’exposition universelle d’Osaka (1970) au travers d’une « visite découverte », à la fois partielle et partiale. On tentera en particulier d’analyser la façon dont les artistes et quelques groupes avant-gardistes (Gutai et Mono-ha par exemple) s’insèrent dans les dispositifs architecturaux, médiatiques et idéologiques propres à ce type d’événement international. Au-delà de son pouvoir de séduction indéniable, l’Expo '70 pose un enjeu historiographique. Que faire de la portée fantasmatique, du retrofuturisme et de la charge mélancolique que l’exposition véhicule aujourd’hui ?