23

La BOZAR NIGHT présente le meilleur de deux univers esthétiques grâce à des expositions fortes et des artistes de musique électronique de haute volée. En vedette, Junior Boys, le duo canadien qui vient de sortir un album débordant d’un mix sensuel de pop industrielle, de techno et de disco mélancolique teintée d’une âme électronique. Helena Hauff est probablement la meilleure DJ dans le domaine de la techno sombre, de la wave et du post-punk. Dasha Rush, pour sa part, renouvelle la techno par un côté poétique. Les Berlinois d’Amnesia Scanner vous invitent à une expérience audiovisuelle spectaculaire obscure et hypnotique, Hiele propose une des techno-electronica les plus chaleureuses de chez nous et Ash Koosha un riche post-dubstep cinématographique. Quant aux musiciens du groupe japonais Goat, ils recréent sous vos yeux une tribal noise techno explosive à l’aide de leurs instruments : un événement à vivre en live !

Music - 20:00 - 03:00
Hall Horta
21 :00 Icy Fake (Proximus Music competition winner)
23 :00 Junior Boys (CA)
00 :20 Amnesia Scanner (DE)
01 :00 Helena Hauff (D)


Terarken

21:30 goat (JP)
22:30 Ash Koosha (Iran) 
23:30 Hiele (B)
00:30 Dasha Rush (Ru)

Exhibitions - 20:00 - 01:00 (last entrance 00:30)
The Power of the Avant-Garde
Congo Art Works
A Feverish Era in Japanese Art
Picasso. Sculptures

Line up
Junior Boys (CA)
En 2016, après cinq années de silence, le duo canadien Junior Boys a sorti son cinquième album. Pionniers à leur façon de ce qui a donné naissance à la musique soul électronique (à la James Blake et compagnie), les Boys ont collaboré avec des artistes tels que Jessy Lanza et Dan Snaith (Caribou) avant de renouer avec leur propre identité sonore : un mélange de pop industrielle agrémenté d’une touche de techno et de disco mélancolique.

Helena Hauff (D) - dj set
En tant que productrice, musicienne et DJ, Helena a récemment occupé le devant de la scène électronique underground. Après plusieurs LP et collaborations diverses, son premier album Discreet Desires a été reconnu comme l’une des meilleures sorties électro de l’année dernière. Cet opus illustre à merveille les talents de compositrice de Hauff qui, lorsqu’elle enfile sa casquette de DJ, enchaîne des titres électro, acid, techno, EBM et minimal synth aux penchants psychédéliques.

Dasha Rush (RU) - dj set
Dasha Rush est une DJ, productrice et musicienne d’origine russe. Elle a publié sur des labels tels que Raster-Noton et a collaboré à la création de nombreuses performances et installations audiovisuelles. Dasha aime repousser les limites de la musique dance contemporaine en proposant des formes expérimentales variées, musicales ou non, qu’elle assemble dans des compositions interactives mûrement réfléchies. « Dans son univers étrange et un peu tordu, les machines sont les protagonistes d’un néoromantisme entrelacé de rêves humains. »

Ash Koosha (IRAN)
« Décrire Ash Koosha comme un musicien électronique né en Iran et établi à Londres ne suffit pas à saisir la profondeur de cet homme remarquable. Synesthète qui perçoit les sons comme des couleurs, pionnier de la réalité virtuelle, humaniste de la programmation informatique, cause politique célèbre, ancien musicien de rock et étudiant en musique classique. Cet homme possède autant de facettes qu’il y a de textures dans sa musique fractale, complexe et absolument remarquable. »

Amnesia Scanner (DE) - AV show
On en sait peu sur ce duo qui s’entoure de mystère. Sa musique, composée sur ordinateur, est un mélange à la fois complexe et euphorique de sonorités analogues étranges aux origines inconnues. Les visuels qui l’accompagnent transmettent la même émotion de perte et de bien-être. Nous savons que le duo est affilié au collectif berlinois Janus (Lotic, M.E.S.H., Kablam), qu’il a participé au titre An Exit sur Platform de Holly Herndon et qu’il a produit un titre très intéressant de Mykki Blanco. Notre curiosité est piquée à vif !

Goat (JAP)
En guise de parallèle musical à notre exposition consacrée à l’avant-garde japonaise, nous vous invitons à découvrir le quatuor japonais Goat. Fondé autour d’Hino, l’un des musiciens du célèbre Boredoms, ce groupe a suscité l’étonnement aux quatre coins du monde. Avec un line-up classique composé d’une batterie, d’une guitare, d’une basse et d’un saxophone, Goat propose une approche énergique et ultra précise de la techno minimaliste, sans recourir à l’électronique. Et bien plus encore.

Hiele (B)
La musique de Hiele est difficile à décrire, mais trouve ses racines dans l’électronique et dans une obsession de longue date pour la création sonore de synthèse et les études de jazz. Sur scène, Hiele défie les attentes du public en allant toujours au-delà des conventions et en mélangeant des éléments improvisés et classiques pour créer un idiome hautement personnel.Hiele a sorti sa musique sur son propre label anversois, Ekster, et a collaboré, sous le pseudonyme Roman Hiele, avec les secteurs de la mode, du film documentaire, du théâtre et de la production artistique. Décidément, voilà un artiste à suivre et à ne pas perdre de vue !