18

Gidon Kremer violon

Programme

Chaconne (Partita n° 2, BWV 1004) Johann Sebastian Bach
La Lontananza nostalgica utopica futura Luigi Nono
24 Préludes, op. 100 (transcr. Gidon Kremer pour violon solo) Moisey Weinberg


Le violoniste letton Gidon Kremer crée un pont entre passé et présent lors de ce récital. En ouverture, il propose la Chaconne qui referme la Partita pour violon seul n° 2 de Bach. Place ensuite à La Lontananza nostalgica futura de Luigi Nono, une pièce pour violon et huit bandes magnétiques qui rend hommage à la musique d’avant-garde de l’après-guerre. Le récital s’achève avec les 24 préludes pour violoncelle de Weinberg, l’un des compositeurs russes les plus importants – mais trop peu connus – du XXe siècle, dont Kremer a transcrit l’œuvre pour son propre instrument sous le titre de Preludes to a Lost Time. À ces préludes hautement expressifs, Kremer a associé une sélection de clichés nostalgiques et utopiques du photographe lituanien Antanas Sutkus pour former une œuvre audiovisuelle d’une grande puissance émotionnelle.