12

Danser jusqu’au bout de la nuit sur au rythme des musiques électroniques tout en visitant nos expositions: l’heure de la BOZAR NIGHT a sonné ! Cette année, en collaboration avec Europalia, la soirée se met aux couleurs de l’Indonésie.
#bozarnight

 

EXHIBITIONS > 20:00 - 01:00

Ancestors & Rituals – EUROPALIA INDONESIA
Power and other things. Indonesia & Art (1835-now) – EUROPALIA INDONESIA

The Archaeology of the Screen. The Estonian Example
Jean Glibert. Peintre en bâtiment.

 

MUSIC > 20:00 - 03:00

HORTA HALL
Paula Temple – 01:00
Ellen Allien – 23:00
DC Salas – 21:00

FUMOIR
Dea Barandana – 24:00
Wolf Müller (LIVE) – 23:00
Otto Sidharta (LIVE) – 22:00

 

Ellen Allien (D)
En tant que DJ, productrice et directrice du label Bpitch Control, Ellen Allien s’est imposée ces vingt dernières années comme une artiste majeure de la scène électronique. Avec un son caractéristique de la techno berlinoise qui mêle acid, techno et minimal, elle offre toujours la garantie d’un set éclectique mettant en avant ses légendaires talents de DJ.

Paula Temple (UK)
Avec des titres sortis sur le légendaire label belge R&S ainsi que sur Axis, le label de Jeff Mills, Paula Temple est l’une des nouvelles artistes dominantes de la techno fracassante. Ses sets hybrides – entre manipulations live et DJ-ing – sont devenus une valeur sûre de la culture dancefloor en évolution permanente. Elle mêle une techno abrasive à des éléments abstraits de l’electronica et du noise, tout en insufflant une valeur très émotive à sa musique. Un set fantastique pour clore cette édition de la BOZAR Night.

Wolf Müller (D)

Les sons du producteur et musicien allemand Wolf Müller (alias Bufiman) se caractérisent par des percussions, une guimbarde, des bribes de conversation, des gongs et des sonneries. Il y ajoute des éléments disco, funk et ambiant, créant ainsi un univers unique et immédiatement reconnaissable.Europalia a invité ce descendant du Krautrock à découvrir la musique rurale de Kalimantan (Bornéo). Il a enregistré et assimilé de la musique traditionnelle, et rassemblé des instruments typiques de la région qu’il utilisera durant son concert. Cet étrange mélange de funk allemand et de traditions tribales indonésiennes promet d’être particulièrement… percutant!
Dans le cadre d’Europalia Indonésie

DC Salas (B)

Le DJ et producteur émergent basé à Bruxelles s’est vite fait un nom après la sortie de son premier EP, « Pery », qui a été suivi d’autres EP et de toute une série de remixes. Il a récemment sorti un premier LP salué partout, « The Unspoken », qui mêle une musique électronique chaleureuse, mélancolique et sensuelle avec des beats brumeux et inclut des collaborations avec Joy Wellboy et Mirror Minds. DC Salas est passé maître dans l’art d’embarquer le public dans son univers mélodique contagieux.

Otto Sidharta (IDN)
Le premier compositeur électronique d’Indonésie, Otto Sidharta, crée des soundscapes électroniques imposants avec les sons qu’il collecte dans les mégalopoles et les jungles du pays depuis les années 70. La musique contemporaine est un phénomène relativement récent en Indonésie. Durant les années 70, un groupe de compositeurs et de musiciens a formé le collectif Suita pour promouvoir la musique contemporaine dans le pays et servir de plateforme de discussion et d’expérimentation. Sidharta, pionnier de la musique contemporaine indonésienne, a été le premier à utiliser des ordinateurs dans ses compositions. Son chef-d’œuvre, Sri Inwan, a par exemple été composé exclusivement à partir de modulations, clarinettes et percussions numériques. Le mythique label bruxellois Sub Rosa vient de sortir une anthologie (CD et LP) de l’œuvre de Sidharta.
Dans le cadre d’Europalia Indonésie

Dea Barandana (IDN)
Avec ses sets ensoleillés qui mêlent disco tropicale, grooves obscurs et électronique en tous genres, DJ Dea (alias Aradea Barandana) est l’un des DJ's les plus populaires de Bali. Ses soirées attirent de nombreux fans indonésiens et internationaux. Après avoir assisté à l’un de ses concerts au Potato Head Beach Club à Bali, Gilles Peterson (BBC Radio) a déclaré qu’il s’agissait de l’un des sets les plus brillants qu’il ait entendus au cours des dix dernières années.
Dans le cadre d’Europalia Indonésie