26

De frêles garçons le jour, des rois la nuit. Ils sont jeunes, roms et bulgares. Ils sont venus à Vienne en quête de liberté et d’argent facile. Ils vendent leurs corps comme si c’était tout ce qu’ils avaient… Entre documentaire et théâtralisation, Brothers of the Night est un film hybride, une œuvre saisissante et inattendue qui peut évoquer à la fois Fassbinder et Kenneth Anger, et qui capte magistralement la poésie sombre de la survie et la solidarité entre ces étrangers ostracisés.