18

Wannes Gyselinck texte – Louise Van den Eede texte – Ans Van den Eede texte, comédienne – Jeroen Van der Ven texte, comédien – Thomas Smetryns compositeur – Toon Callier musicien – Jutta Troch musicien – Marieke Berendsen musicien

Le point de départ : une tragédie fortuite. Thomas Smertyns, compositeur à la maison de production LOD, achète sur internet une vieille photo d’une jeune danseuse. Peu de temps après, il reçoit par la poste un album photo complet : une vie entière sous forme de puzzle.  
De combien de façons une personne peut-elle retomber ? Quitter le paradis, sa jeunesse, une relation, sa langue. Comment peut-on s’exercer au deuil en prévision d’un chagrin encore à venir ?   Que nous faut-il comme sentimentalité pour pouvoir partager réellement les émotions d’autrui ?    
Hof van Eede se livre avec le compositeur Thomas Smetryns et l’Ensemble Besides à une série d’exercices sur l’empathie, sur la corde raide entre le tragique du quotidien et le comique involontaire, entre documentaire et fiction. Ce n’est pas un opéra, les personnages ne chantent pas ; en revanche, la musique est une stratégie utilisée pour orienter les émotions ou leur faire barrage. Parce que la vie réelle ne connaît pas vraiment de bande-son.