23

Marguerite Duras texte – Guillemette Laurent mise en scène – Catherine Salée comédienne – Yoann Blanc comédien – Christine Grégoire scénographie, costumes – Nicolas Mouzet-Tagawa scénographie, costumes – Julie Petit-Etienne création lumières

Une femme. Un homme. Ces deux-là se sont aimés, ont formé un couple. C’était avant. Car le temps a passé et n’en finit pas, pourtant, de ne pas passer, faisant subir aux personnages la violence des assauts du délitement. L’affrontement amoureux de ces deux êtres, que sont Anne-Marie Roche et Michel Nollet – interprétés par Catherine Salée et Yoann Blanc –, est rythmé par la langue de Marguerite Duras, ses contrastes, ses silences et ses accélérations, ses chevauchements et ses balbutiements, ainsi que par la musique qui habite la scène, un univers musical hétéroclite issu d’époques différentes, de mondes variés. Les protagonistes sont ainsi les héros quasi mythiques d’une histoire qui est celle de tous, l’amour et la souffrance n’étant l’apanage de personne. Basculant inexorablement vers la mort, ils finiront vidés, anéantis par l’impossibilité de leur relation autant que par celle de leur rupture.