12
Programme West Sumatra Evening

Saluang Dendang
Pencak Silat
Nan Jombang


SALUANG DENDANG
Le saluang est une flûte en bambou traditionnelle des Minangkabau (Sumatra). Avec ses 75 centimètres, elle est relativement longue et doit être jouée de biais. Le flûtiste souffle l’air par le coin de la bouche d’une façon circulaire : il inspire par le nez en même temps qu’il expire par la bouche, ce qui lui permet de jouer des heures durant sans aucune pause respiratoire. Bien que le saluang fasse de plus en plus son apparition dans la pop indonésienne, il accompagne traditionnellement le dendang, un chant classique minang. En harmonie ou en contrepoint avec le flûtiste, le chanteur récite avec humour des contes folkloriques locaux ayant trait à l’amour et à la nature. 

PENCAK-SILAT
Le pencak-silat, qui veut dire "aptitude à combattre (silat) avec des mouvements variés et appropriés (pencak)", est un art martial d'origine indonésienne. C'est une combinaison de deux des courants principaux d'arts martiaux, sports de combat et disciplines associées présents en Indonésie, le pencak présent à Java, Madura et Bali et le silat de Sumatra. Ce dernier ne doit pas être confondu avec le silat au sens générique désignant les arts martiaux pratiqués aux Philippines, au Brunei, en Malaisie, à Singapour, dans le sud de la Thaïlande et plus généralement dans le monde malais et l'Insulinde.

WHISPERING OF EXILE – Nan Jombang Dance Company
Le chorégraphe indonésien Ery Mefri et sa compagnie renommée Nan Jombang présentent pour la première fois en Belgique Whispering of Exile. Cette pièce enivrante intègre des corps enroulés sur eux-mêmes, des prouesses d’équilibrisme et un incroyable contrôle de soi, ponctuée par des éclats de chants, d’applaudissements et de percussions corporelles. Les performances de Nan Jombang sont profondément ancrées dans les traditions artistiques spirituelles et martiales des Minangkabau du Sumatra occidental. La compagnie – composée entièrement de membres de la famille Mefri – intègre des éléments de danse contemporaine occidentale tout en abordant les problèmes actuels auxquels fait face la société minang. La chorégraphie théâtrale qui en résulte, Rantau Berbisik (Whispering of Exile), met en scène un rite de passage ancien et honorable chez les minang : les voyages que les jeunes hommes sont obligés d’entreprendre dans le monde extérieur pour faire leur fortune.