— Aujourd’hui à BOZAR ? —
03
C’est comme ça et me faites pas chier

Rodrigo Garcia mise en scène, texte – Christella Vasserot traduction – Nuria LloansiDaniel RomeroCarlos Marquerie technicien lumières – John Romao assistance mise en scène – Ferdy Esparza coordination technique – Joel Silvestre technicien son – La Carniceria Teatro coproduction – Bonlieu Scène Nationale d'Annecy coproduction

C’est comme ça et me faites pas chier

Rodrigo Garcia mise en scène, texte – Melchior DerouetCarlos Marquerie technicien lumières – John Romao assistance mise en scène – Ferdy Esparza coordination technique – Joel Silvestre technicien son – Jean-Yves Papalia technique

C’est comme ça et me faites pas chier

Ramon Diago vidéo – Bonlieu Scène Nationale d'Annecy coproduction

C’est comme ça et me faites pas chier

Rodrigo Garcia mise en scène, texte – Christella Vasserot traduction – Melchior DerouetNuria LloansiDaniel RomeroCarlos Marquerie technicien lumières – Ramon Diago vidéo – John Romao assistance mise en scène – Ferdy Esparza coordination technique – Joel Silvestre technicien son – Jean-Yves Papalia technique – La Carniceria Teatro coproduction – Bonlieu Scène Nationale d'Annecy coproduction


Figure centrale du théâtre d’avant-garde en Espagne, Rodrigo García a publié l’année dernière C’est comme ça et me faites pas chier. Un texte lucide et acéré sur le regard des autres joué par l’acteur aveugle Melchior. Une création mondiale à ne pas manquer! Biographie de Rodrigo García / La Carnicería Teatro - Buenos Aires, 1964 Rodrigo García est devenu la figure centrale de l’expérimentation théâtrale en Espagne depuis qu’il a fondé La Carnicería Teatro en 1989. La capacité que possède le dramaturge hétérodoxe Rodrigo García de maintenir une position face aux discours théâtraux les plus institutionnels est un de ses traits caractéristiques les plus remarquables. Au départ, il y avait l’héritage de la littérature de la cruauté, le théâtre de l'absurde et l'intériorité nihiliste de Samuel Beckett. Ses pièces, bien qu’elles ne collent pas au texte, ont pour but de confronter les conventionnalismes, à partir de la place réservée au spectateur. Alors qu’en Espagne sa contribution n'est pas encore reconnue, il crée sa propre compagnie appelée La Carnicería, avec laquelle il a essayé de récupérer une mémoire qui montre la perte de valeurs incarnée par une conception pessimiste et destructrice. Quatre jours avant la performance C’est comme ça et me faites pas chier de Rodrigo Garcia au Palais des Beaux-Arts, il montre son oeuvre ‘Versus’ dans le cadre du Kunstenfestivaldesarts. Le ticket d’entrée de ‘Versus’ donne droit à une visite de l’EXPO EL ÁNGEL du 7 au 29 mai.