18
Risør Festival Strings

Risør Festival StringsØyvind Bjorå konzertmeister

Divertimento pour cordes Béla Bartók

Martin Fröst

Martin Fröst clarinette – Leif Ove Andsnes piano

4 Pièces pour clarinette et piano, op. 5 Alban Berg

Measha Brueggergosman

Measha Brueggergosman soprano – Atle Sponberg violon – Elisabeth Dingstad violon – Lilli Maijala violon alto – Audun André Sandvik violoncelle – Martin Fröst clarinette – Marc-André Hamelin piano – Leif Ove Andsnes harmonium – Tomas Nilsson percussions

Lieder eines fahrenden Gesellen (arr. Schönberg) Gustav Mahler

Henning Kraggerud

Lars Anders Tomter violon alto – Leif Ove Andsnes piano

Quatuor avec piano n° 1, op. 25 Johannes Brahms

Risør Festival Strings

Risør Festival Strings

Martin Fröst

Leif Ove Andsnes piano

Measha Brueggergosman

Christian Mortensen contrebasse – Tom Ottar Andreassen flûte – Martin Fröst clarinette – Leif Ove Andsnes harmonium

Henning Kraggerud

Henning Kraggerud violon – Lars Anders Tomter violon alto – Leif Ove Andsnes piano

Risør Festival Strings

Øyvind Bjorå konzertmeister

Divertimento pour cordes Béla Bartók

Martin Fröst

Measha Brueggergosman

Atle Sponberg violon

Henning Kraggerud

Torleif Thedéen violoncelle

Risør Festival Strings

Risør Festival StringsØyvind Bjorå konzertmeister

Divertimento pour cordes Béla Bartók

Martin Fröst

Martin Fröst clarinette – Leif Ove Andsnes piano

4 Pièces pour clarinette et piano, op. 5 Alban Berg

Measha Brueggergosman

Measha Brueggergosman soprano – Atle Sponberg violon – Elisabeth Dingstad violon – Lilli Maijala violon alto – Audun André Sandvik violoncelle – Christian Mortensen contrebasse – Tom Ottar Andreassen flûte – Martin Fröst clarinette – Marc-André Hamelin piano – Leif Ove Andsnes harmonium – Tomas Nilsson percussions

Lieder eines fahrenden Gesellen (arr. Schönberg) Gustav Mahler

Henning Kraggerud

Henning Kraggerud violon – Lars Anders Tomter violon alto – Torleif Thedéen violoncelle – Leif Ove Andsnes piano

Quatuor avec piano n° 1, op. 25 Johannes Brahms


Le mélange des solistes internationaux et des chambristes scandinaves, des répertoires, des novices et des monstres sacrés, est le propre du Festival de Risør. Le programme en est naturellement hybride, répondant au désir des artistes d’expérimenter des formes et des œuvres dans toutes les configurations qui leur sont généralement inaccessibles le reste de l’année. Trio à cordes, chant, piano solo, œuvres symphoniques se côtoient lors d’un même concert... En introduction à chaque programme, ci-dessous, nous avons cependant mis en évidence une œuvre phare et un artiste présenté par notre pianiste Leif Ove Andsnes en personne. De quoi faciliter votre saut dans l’inconnu !

« Measha Brueggergosman, je n’ai jamais joué avec elle, car j’ai dû annuler ma participation au festival, cet été, à cause de la naissance de ma fille. Une soprano tellement généreuse, tellement communicative… Quand je l’ai entendue à la radio chanter des negro spirituals, j’en ai eu les larmes aux yeux. Ce qui ne m’était jamais arrivé ! », témoigne Leif Ove Andsnes. Une intensité idéale pour incarner les derniers feux du romantisme allemand - les Lieder eines fahrenden Gesellen de Mahler. Ces quatre chants poignants incarnent la thématique du héros romantique, frappé par le destin, errant l’âme en peine à la recherche d’une paix éternelle.

Précédemment