— Aujourd’hui à BOZAR ? —
28

« Prince des peintres » précurseur du surréalisme, mais plus proche encore de Bruegel et Goya, James Ensor aurait eu 150 ans en 2010. À cette occasion, ING propose en coproduction avec le Koninklijk Museum voor Schone Kunsten d’Anvers (KMSKA) et le Palais des Beaux-Arts , de pénétrer dans l’univers mental de cet artiste prolifique, créateur génial doublé d’un être complexe, fasciné autant par la lumière que par la mort. Pour ce projet hors du commun, ce n’est rien de moins que la quasi-totalité de la plus grande collection au monde de peintures et dessins d’Ensor que l’Espace Culturel ING à Bruxelles accueillera le temps de l’exposition.  Une collection inestimable abritée actuellement par le KMSKA dont les portes se ferment en 2011 pour une importante rénovation. Plus de 30 tableaux et 150 dessins, encore complétés de dizaines de photos et divers documents intimes jamais dévoilés, qui révèlent au grand jour les secrets insoupçonnés d’un enfant plein de rêves devenu artiste décisif. Ensor enfin démasqué !

Commissaire: Herwig Todts