20
Orchestre symphonique de la Monnaie

Orchestre symphonique de la MonnaiePatrick Davin direction

Gigue, Ibéria (Images) Claude Debussy
Folie d'Oedipe Pierre Bartholomée
Symphonie n° 1, op. 68 Johannes Brahms

Orchestre symphonique de la Monnaie

Patrick Davin direction

Symphonie n° 1, op. 68 Johannes Brahms

Orchestre symphonique de la Monnaie

Orchestre symphonique de la Monnaie

Orchestre symphonique de la MonnaiePatrick Davin direction

Gigue, Ibéria (Images) Claude Debussy
Folie d'Oedipe Pierre Bartholomée
Symphonie n° 1, op. 68 Johannes Brahms


Lors de la création de la Première Symphonie de Johannes Brahms en 1876, certains critiques taxèrent sarcastiquement l’œuvre de « Dixième de Beethoven ». Tout en s’appuyant sur la tradition classique viennoise, Brahms parvint à en concilier de façon très personnelle la compacité thématique avec l’univers sonore romantique. Bien que Debussy emploie un langage sonore entièrement différent de celui de Brahms, il suit dans Images la même voie d’économie thématique. Images se caractérise par un univers sonore pétillant empli d’accents populaires, mais préfigure également les tendances qui continueront à influencer la musique européenne bien après la Seconde Guerre mondiale. Pierre Bartholomée se montre souvent redevable à Debussy : il explore lui aussi dans ses œuvres toutes les subtilités sonores dont dispose un orchestre. Folie d’Œdipe s’inspiré de son opéra Œdipe sur la route et renvoie à l’Œdipe d’Enescu programmé à l’automne à La Monnaie.