20

Morton Subotnick figure parmi les grands pionniers de la musique électronique. A la fin des années 1960, ses premiers enregistrements sont contemporains de ceux de Steve Reich, Terry Riley et Pauline Oliveros. Il aide à développer le légendaire synthétiseur Buchla, sur lequel il compose sa première œuvre (et la plus importante): Silver Apples of the Moon. Cette pièce, éditée par le label Nonesuch en 1967, s’est imposée depuis comme un classique de l’avant-garde électronique. Subotnick a consacré l’essentiel de sa carrière à la création multimédia et à l’innovation technologique. Pour cette performance, il reviendra sur Silver Apples of the Moon, en compagnie du légendaire Tony Martin. Considéré comme l’inventeur du light show, Tony Martin est un artiste visuel de la même génération que Subotnick, qui a notamment collaboré avec Pauline Oliveros et David Tudor. Ses premières performances, centrées sur la lumière et l’interactivité, sont contemporaines des débuts de Subotnick. Tous deux ont été des membres actifs du San Francisco Tape Music Center.
Au programme: Silver Apples Revisited - Morton Subotnick (Tony Martin live visual projections / Morton Subotnick live electronics); Duet - Tony Martin (Tony Martin live visual projections / Morton Subotnick live electronics); A Sky of Cloudless Sulphur Revisited - Morton Subotnick (Tony Martin live visual projections / Morton Subotnick live electronics)
www.mortonsubotnick.com
www.tonymartin.us

Floris Vanhoof est l’une des révélations les plus excitantes de ces derniers mois: son album Slime Time paru sur le label anversois Ultra Eczema, son cd-r auto-édité Nozem / Mutant, ainsi que ses nombreuses performances audio-visuelles l’ont imposé comme l’une des figures les plus originales, créatives et libres de la scène belge actuelle. Revisitant avec fraîcheur, rigueur et décontraction les dispositifs historiques de la musique électronique analogique et de l’expanded cinema , ses prestations live combinent inventions visuelles et compositions musicales idiosyncratiques. A l’aide de synthétiseurs artisanaux, de projecteurs 16mm modifiés et d’exceptionnelles acquisitions réalisées sur internet, elles révèlent une vision hautement personnelle.
http://www.endlesswebsite.tk

Köhn (de son vrai nom Jürgen De Blonde) est un musicien et compositeur autodidacte. A 12 ans, il commence à pianoter sur un petit clavier Casio. Depuis lors, il est fasciné par la musique électronique et travaille ses propres compositions. Sans background académique, son intérêt pour la musique a toujours été éclectique. Ses premières influences sont Jean-Michel Jarre, Jan Hammer, Klaus Schulze, Kraftwerk, Vangelis, Pink Floyd, Iron Maiden et la pop mainstream. Plus récemment, son attention s’est concentrée sur le travail des pionniers de la Kosmiche Musik et sur les compositeurs minimalistes tels que Terry Riley ou Steve Reich, ses enregistrements et ses performances atteignant de nouveaux sommets. Köhn sort prochainement son 6e album sur Kraak.
www.kraak.net/index.php/artist/release/koehn