— Aujourd’hui à BOZAR ? —
26

Après de grandes expositions solo au Metropolitan de New York, à la Pinacothèque de Munich et au Musée d'art de Leipzig, BOZAR EXPO organise la première exposition en Belgique consacrée à ce fameux pionnier de la Neue Leipziger Schule, très populaire sur la scène internationale. Neo Rauch (Leipzig, 1960) est connu pour ses tableaux énigmatiques et, en apparence, narrateurs. Ses personnages sont toujours vaguement occupés, ils semblent hors contexte. Neo Rauch a développé un style très personnel, qui mélange réalisme, abstraction teintée de surréalisme et influences du pop art et de la B.D. Des souvenirs de la RDA semblent peupler ses compositions oniriques. « Mes tableaux ont quelque-chose de vital, comme un animal, un être vivant », explique Rauch. « Il n'y a pas besoin de les comprendre, il faut seulement sentir que cette créature est, au plus haut degré possible, en paix avec elle-même. » Après le succès de l’exposition sur Luc Tuymans, BOZAR souhaite désormais faire découvrir au public belge un artiste allemand similaire, qui utilise un langage visuel très personnel.

Commissaire de l'exposition: Harald Kunde

"Neo Rauch, entre le rêve et l'histoire" - La Libre Belgique
"La Belgique le découvre enfin" - Le Vif


Précédemment