17
Seikyo Kim

Seikyo Kim direction – Christianne Stotijn mezzo

Liebestod (Tristan und Isolde) Richard Wagner
Symphonie n° 3, op. 90 Johannes Brahms
La mort de Cléopâtre Hector Berlioz

Seikyo Kim

La mort de Cléopâtre Hector Berlioz

Seikyo Kim

Seikyo Kim

Seikyo Kim direction – Christianne Stotijn mezzo

Liebestod (Tristan und Isolde) Richard Wagner
Symphonie n° 3, op. 90 Johannes Brahms
La mort de Cléopâtre Hector Berlioz


L'amour romantique mêlé de drame a inspiré de nombreux compositeurs. Dans une tentative d'obtenir le Prix de Rome en 1829, Berlioz écrit l'œuvre La Mort de Cléopâtre. Cette solo en quatre parties décrit le suicide de Cléopâtre suite à une morsure du serpent venimeux et la vie qui s'écoule lentement d'elle. En raison du choix très expressif des timbres et des instruments, et d'une succession d'harmonies audacieuses et de silences accrocheurs, l'histoire de cette héroïne égyptienne ne laisse personne indifférent.

Même Wagner savait concilier l'amour et le drame de façon fascinante. Au cours d'une tournée en Russie il eut l'idée d'enchainer le début et la fin de son opéra Tristan et Yseut sans interruption. Ainsi Vorspiel et Liebestod constituent un résumé orchestral parfait de l'essence du drame romantique.

La Troisième Symphonie de Brahms complète le programme. Des rythmes ingénieux, des silences mystérieux et des thèmes accrocheurs dans un jeu sophistiqué entre ombre et lumière, caractérisent cette symphonie.

Cette production place la mezzo-soprano Christianne Stotijn et le chef d'orchestre Seikyo Kim dans des émotions allant du drame intense à l'amour courtois.