25

Deux performances ludiques redéfinissant de façon rafraîchissante le médium qu’elles mettent en jeu. Après sa prestation avec Jérôme Noetinger au Bozar en 2011, le cinéaste HANGJUN LEE (Corée du Sud) nous revient avec une pièce envisageant les qualités sculpturales de quatre projecteurs 16 mm considérés comme des instruments de musique, amplifiés par quatre amplificateurs pour guitare... mais ne diffusant aucune image. Le musicien, vidéaste et dessinateur Benjamin Altermatt (Chili/Italie/Allemagne) imagine avec son projet INDIAS INDIOS un voyage intime et hypnotique construit autour d’images VHS tournées par lui lors d’un séjour en Chine, mixées en live et agrémentées de sons enregistrés sur cassettes audio - le tout diffusé sur un moniteur, unique source visuelle et sonore.

Hangjun Lee
Benjamin Altermatt