18
Orchestre des Champs-Élysées

Orchestre des Champs-ÉlyséesCollegium Vocale GentPhilippe Herreweghe direction – Ilse Eerens soprano – Magnus Staveland ténor – Florian Boesch baryton

Stabat Mater, op. 58 Antonín Dvořák

Orchestre des Champs-Élysées

Orchestre des Champs-ÉlyséesPhilippe Herreweghe direction – Renata Pokupic mezzo – Magnus Staveland ténor – Florian Boesch baryton

Orchestre des Champs-Élysées

Philippe Herreweghe direction

Orchestre des Champs-Élysées

Orchestre des Champs-ÉlyséesCollegium Vocale GentPhilippe Herreweghe direction – Ilse Eerens soprano – Renata Pokupic mezzo – Magnus Staveland ténor – Florian Boesch baryton

Stabat Mater, op. 58 Antonín Dvořák


On a pris l’habitude de voir Philippe Herreweghe s’aventurer dans des projets particulièrement ambitieux. Celui de monter le Stabat Mater de Dvoøák en est l’illustration parfaite, avec son impressionnant dispositif orchestral et vocal. Composée en réaction aux disparitions successives de ses trois enfants, le Stabat Mater est l’une des œuvres les plus puissantes et les plus personnelles de Dvorak.

Précédemment