23

Venez écouter l'auteur britanno-pakistanais Tariq Ali livrer sa vision sur l'ascension, le déclin et la chute de la civilisation islamique. Historien, romancier, journaliste, biographe, dramaturge et producteur de télévision et de cinéma, Tariq Ali (né en 1943) a signé 21 ouvrages consacrés à l'histoire mondiale et à la politique. Il écrit également pour le magazine politique controversé New Left Review, à Londres.

Biographie
Tariq Ali (1943) est un écrivain, journaliste et réalisateur anglais d'origine pakistanaise. Il est membre du comité éditorial du New Left Review and Sin Permiso, et écrit pour The Guardian, CounterPunch, et The London Review of Books.Il est l'auteur de plusieurs livre, notamment Pakistan : dictature militaire ou pouvoir populaire ? (Pakistan: Military Rule or People's Power, (1970), Can Pakistan Survive? The Death of a State (1991), Pirates Of The Caribbean: Axis Of Hope (2006), Conversations with Edward Said (2005), Bush in Babylon (2003), and Clash of Fundamentalisms: Crusades, Jihads and Modernity (2002), A Banker for All Seasons (2007), The Duel (2008), The Obama Syndrome (2010). Son dernier livre, The Extreme Centre: A Warning, a été publié en 2015.

Extrait
« La tradition et la vérité divine face à la raison et l'histoire, la littéralité coranique face à l’interprétation, la pensée libre et la dissidence face à l'orthodoxie. Tous ces courants ont existé au sein de l'Islam depuis sa fondation et sa constitution en religion monothéiste universelle. Une histoire riche et variée qui, nourrie par le mélange des civilisations et des cultures, reflète son expansion à l'échelle mondiale. Tout au long de son existence, l'Empire ottoman symbolisait ces différents courants. Le wahhabisme - auquel adhèrent Al-Qaïda et l'État islamique - ne représente d'ailleurs qu'un mince segment de l'Islam, sa politisation étant à la fois le fruit de la modernité et une réaction à celle-ci. L'histoire reste le meilleur moyen de comprendre et de contester le fondamentalisme, que l'islamophobie contribue à renforcer. »

Discours d'ouverture de 45 minutes suivi par une discussion (les participants seront annoncés sous peu).