16

Dans Coup Fatal, le contreténor congolais Serge Kakudji et 12 musiciens de Kinshasa se mesurent au répertoire baroque. Un univers nouveau, contemporain, surgit autour des chants, à la fois visuel et musical : exubérant et organique et pourtant plein de contradictions.

Le compositeur belge Fabrizio Cassol et le guitariste Rodriguez Vangama ont signé la musique, la mise en scène est d’Alain Platel assisté du danseur Romain Guion (e.a. C(H)ŒURS) et l’image, un rideau de douilles, est de Freddy Tsimba. Et n’oublions pas les costumes ! Coup Fatal brille du faste inégalé de distingués ‘sapeurs’, dandies de Kinshasa. Plutôt qu’un hommage à la musique baroque, ce spectacle est davantage une ode à l’élégance et à la joie de vivre inflexibles des Congolais