18

Réveillé au cœur de la nuit, un architecte s'enfonce en courant dans la ville, traverse les quartiers résidentiels puis commerçants, atteint des espaces 
en déshérence, sans savoir ce qu'il cherche, sinon l'apaisement. Ainsi 
débute le récit d’Olivier Py, tiré de son dernier roman Excelsior. Le poète, auteur, metteur en scène et acteur l’a retravaillé pour la scène en un monologue confié à l'acteur espagnol Pedro Casablanc accompagné par la musique de Fernando Velázquez. Hacia la alegría (Vers la joie) questionne la vitalité intérieure nécessaire à toute création.

Cette création est la sixième réalisée dans le cadre du projet européen Villes en scène/Cities on stage. Elle sera accompagnée de l’installation vidéo Moving Cities/Madrid réalisée en partenariat avec le jeune artiste Alex Pachón.