RADAR

Diva in da house

Elle est comme chez elle au Metropolitan Opera depuis des dizaines d’années et a même fait une apparition dans Sesame Street (Rue Sésame). Et bientôt, la célèbre soprano américaine Renée Fleming sera de retour à BOZAR !

La diva du public

Le glamour typiquement américain de Fleming a fait d’elle l’une des plus célèbres chanteuses d’opéra des États-Unis. En 2014, elle est devenue la première artiste classique à chanter l’hymne national au Superbowl, entrant ainsi dans la culture populaire au même titre que Beyoncé et Alicia Keys. Pour être honnête,  elle s’est imposée dans nombre d’événements prestigieux au retentissement mondial : elle a chanté à la Maison-Blanche, à Buckingham Palace pour le Jubilé de la reine, aux Jeux olympiques de Pékin et à la cérémonie de remise des prix Nobel.

Renée Fleming: Super Bowl 2014 National Anthem
Le tube portant sa marque

Au cœur de cette image, il y a sa voix de soprano lyrique, délicieuse, riche et veloutée. « Au cours de ma longue carrière, j’ai peut-être rencontré deux sopranos avec une voix de cette qualité », affirme le chef d’orchestre Georg Solti, l’un de ses admirateurs. « L’autre était Renata Tebaldi. » Rusalka est sans aucun doute l’un de ses meilleurs rôles. Découvrez pourquoi ici :

Dvorak - O Silver Moon (Rusalka) - Renee Fleming
Le rôle qui l’a fait connaître

C’est sans doute le rôle de la comtesse dans les Noces de Figaro qui a le plus ouvert de portes à cette diplômée de la Juilliard School. Celles du Metropolitan de New York, par exemple, où elle a connu ses plus grands succès. Elle a conquis le public britannique avec le même rôle à Glyndebourne, en 1994. La voilà avec une autre diva, Cecilia Bartoli:

Bartoli & Fleming - Le Nozze di Figaro - Sull'aria
La pop et le parfum

En dehors de l’opéra et des lieder, Renée fait aussi des incursions régulières dans d’autres genres musicaux. Elle s’est produite à Broadway, a collaboré avec Elvis Costello et a même sorti un album de reprises de morceaux d’indie rock, de Muse à Arcade Fire. Elle a également joué le rôle d’une diva appelée « Renata Flambé » dans la légendaire émission radiophonique A Prairie Home Companion, et lancé son propre parfum.

Les adieux ?

Plus tôt dans l’année, les médias ont annoncé avec tristesse que Fleming allait faire ses adieux à l’opéra et que la Maréchale du Chevalier à la rose de Strauss au Met serait son dernier rôle. La chanteuse a rapidement précisé qu’elle n’avait pas l’intention de se retirer du monde de l’opéra, mais qu’elle faisait ses  adieux au rôle de la Maréchale. Peu importe ce que nous réserve l’avenir, nous sommes ravis qu’un autre rôle de Strauss fasse partie de son récital à BOZAR !

Der Rosenkavalier: Act III Trio