RADAR

NEXT GENERATION, PLEASE!

L’agitation est à son comble dans les 12 écoles et organisations de jeunes qui participent à la nouvelle édition de Next Generation, Please!

Quelque 200 jeunes rencontreront des responsables politiques et décideurs lors d’une série de débats. Ensuite, guidés par des artistes, ils s’emploieront à transposer leurs idées dans des champs artistiques tels que le cinéma, la scène, les arts plastiques ou la littérature. Chaque groupe dispose aussi d’une institution partenaire en Europe – plus précisément en Grèce, en Hongrie, au Danemark et aux Pays-Bas.

Et bien sûr, tout ce travail ne restera pas limité aux coulisses. Du 9 au 13 mai, BOZAR organisera un festival lors duquel les jeunes présenteront au public les fruits de leurs efforts.

Impressions of last year’s festival
Impressions of last year’s festival

Comme à chaque édition, Next Generation, Please! peut cette année encore compter sur le soutien de deux parrains de taille. Vincent Glowinski, mieux connu sous le pseudonyme de BONOM, est un artiste visuel époustouflant, que ce soit avec ses dessins sur les murs de Bruxelles ou à travers la danse. Il s’occupera du volet artistique. Le deuxième parrain de cette édition est le Professeur Hendrik Vos (UGent), expert des questions politiques européennes contemporaines.

Il n’est pas étonnant que Next Generation, Please! puisse désormais compter sur une participation internationale. Début novembre, Soul of Europe  a invité BOZAR à organiser un atelier à Berlin autour du projet. Soul of Europe est une conférence de deux jours qui incite les artistes, les responsables politiques, les journalistes, les scientifiques et autres intervenants à réfléchir à la place de la citoyenneté participative, de l’art et de la culture dans la préparation de l’avenir de l’Europe.

The Next Generation, Please! team in Berlin.
The Next Generation, Please! team in Berlin.

L’atelier avait pour point de départ des discours de responsables européens, de Barack Obama et d’Arnold Schwarzenegger, ainsi que de l’artiste de hip-hop britannique Lady Leshurr, et a mis les participants au défi de rédiger ensemble un texte sur leurs rêves, souhaits et craintes quant à l’avenir de l’Europe. En voici le résultat :

 

Dear Europe,

I have failed you.
But I don’t know who you are.
You once promised
Acceptance
Protection
Equality
Empowerment
Unity in diversity
You promised a common future.
I took you for granted. But be honest,
Do you want to share your power?
I want to trust you,
But do you trust me?
I am here, and so are you.
We are Europe,
So, what now?
I commit to
Help my community be a better place
Participate in decision making
Be empathetic
Be peaceful
Pay my taxes
Agree to disagree
Fight for humanity
I want to listen.
So, let’s do this together.

Voir aussi