Victor Horta
L’architecte belge Victor Horta (1861-1947) entreprit les plans du Palais des Beaux-Arts peu de temps après la Première Guerre Mondiale. Le bâtiment faisait alors partie intégrante d’un projet urbanistique concernant tout le Mont des Arts.
Horta est principalement connu pour les maisons de maître qu’il construisit à la fin du XIXe siècle en style art nouveau. Le Musée Horta – l’ancienne demeure et atelier de l’architecte – constitue un superbe témoignage du travail du maître, qui considérait que l’architecture et l’aménagement intérieur sont indissociables. Un espace d’une incroyable fluidité, une lumière naturelle abondante, glissant par des verrières ornées de vitraux, des rampes en fer forgé, un décor d’inspiration florale qui s’étend du sol au plafond et jusqu’au mobilier, laissent le visiteur en admiration
>> www.hortamuseum.be

Plan audacieux
Le plan audacieux de Horta suscita pas mal de remous. Edouard Anseele, alors ministre des travaux publics, lui réserva immédiatement un accueil favorable. Mais, en 1920, le parlement refusa de voter les crédits. Il fallut attendre la naissance de la Société du Palais des Beaux-Arts en 1922 pour que le projet se réalise enfin.
La ville de Bruxelles céda une parcelle irrégulière de 8000 m2. En échange, des magasins devaient garnir les façades donnant sur la rue. Dans ses Mémoires, Horta réagit vertement à cette exigence: «Un Palais? Je ne le pense pas: une simple Maison des arts, parce que je n’oserais nommer “Palais” une construction dont la façade principale comprend des magasins!»
Une autre servitude conditionnait le futur bâtiment: l’interdiction de cacher la vue que l’on avait depuis le Palais Royal sur le bas de la ville. La hauteur de l’édifice fut donc réduite tandis qu’il s’implanta plus profondément dans le sol.

>> Visites guidées "Horta à Horta"

Share/Save/Bookmark