19

Trois conversations de 45 minutes forment le cœur de cet événement au Palais des Beaux-Arts, qui rassemble Giorgio de Finis, fondateur du MAAM (Musée de l’Autre et de l’Ailleurs à Rome), Renzo Martens, directeur artistique de l’Institut des Activités humaines (IHA) et Thomas Kilpper, créateur du projet « Un phare pour Lampedusa ». Ces trois artistes, dont les initiatives uniques explorent l’impact concret de l’art sur la défense des droits de l’homme et des plus faibles, renversent les schémas habituels de perception de l’art et des lieux où il s’expose. Un questionnement au carrefour entre naïveté, révolution, implication sociale et pertinence contemporaine, qui sera introduit et modéré par Anne Boukris (Centre danois pour les Arts et l’Interculturalité), dans le cadre des Journées de Bruxelles.