19

L’écrivain tunisien Habib Selmi est l’un des rares auteurs tunisiens qui écrit en langue arabe. Un choix délibéré : alors qu’il parle couramment le français, la littérature française lui semble étrangère. Sobriété est le terme qui caractérise le mieux son œuvre. Il a publié huit romans et deux recueils de nouvelles et est considéré comme l’un des meilleurs écrivains tunisiens contemporains. Les Humeurs de Marie-Claire (2009) et Les femmes de Bassatine (2012) lui ont valu l’International Prize for Arabic Fiction. Selmi s’entretient avec le poète belgo-marocain Taha Adnan et lit des extraits de son dernier livre : Souriez, vous êtes en Tunisie ! (2013).