10

Inde, 2005, 150'
Réalisation : Ketan Mehta

Au programme du week-end transculturel, le Palais des Beaux-Arts projette The Rising (2004), un film controversé sur la lutte de l'Indépendance indienne. Une entrée en matière idéale sur le choc des cultures et, en l'occurrence, des modes de représentation de la réalité. Au cinéma, les clichés ont la vie dure et les producteurs de Bollywood la dent au moins aussi dure que ceux de Hollywood !

En présence de Martina Ghosh-Schellhorn, professeur en Transcultural Anglophone Studies (TAS) à l'Université de Saarland (Allemagne) qui mène la discussion, le réalisateur Ketan Mehta et le scénariste Farrukh Dhondy viennent expliquer les déboires qu'a connu leur film.

The Rising raconte la prise de conscience nationaliste du peuple indien face aux colons britanniques. Le personnage de Mangal Pandey, un soldat indien enrôlé dans l'armée britannique, incarne le héros de la lutte pour l'indépendance et la liberté.
À sa sortie, le film fait scandale. Mal reçu par la presse indienne, il est perçu comme une injure à l'histoire du pays, même si le film est sauvé du flop par le retour d'Aamir Khan au grand écran. La presse indienne n'est pas la seule à s'indigner devant « un tel manque de réalisme historique » : beaucoup reprochent au film d'être trop complaisant à l'égard des anciens colons. Ketan Mehta et Farrukh Dhondy cherchaient pourtant moins à choquer qu'à échapper aux clichés des codes bollywoodiens… Plus d'info