21

home sweet home

Lorsqu’un homme voyage, pour quelque raison que ce soit, il emporte avec lui sa musique. La musique constitue souvent le souvenir le plus vivace du pays d'origine, un véritable repère. Quand un compositeur migre, il utilise, entre autres, sa musique pour entrer en dialogue avec un nouveau public. Des processus inter- et transculturels se mettent en place, générant inspiration et créativité. C'est pourquoi il ne peut exister de musique ou de culture unidimensionnelle ou « pure », où que ce soit dans le monde. C'est précisément cette dynamique d'interaction qui rend les cultures vivantes, et la musique est au cœur même de celle-ci.
 

Au programme du Klarafestival 2017 figurent des œuvres des plus grands compositeurs, qui sont parvenus à traduire en musique leur expérience et leurs émotions par rapport à leurs racines et leur identité musicales, à l'exil et au mal du pays, pour en faire des œuvres à la fois extrêmement émouvantes et d'une grande beauté.

Précédemment