13

Stile Antico

Durant son règne, la reine Elisabeth Ière d’Angleterre, protestante, mit en place un régime répressif à l’égard des catholiques. Certains des musiciens anglais catholiques les plus talentueux, parmi lesquels Philips, Dering et Dowland, tiraillés entre leur désir d’obéissance et leur conscience, choisirent l’exil. Quant à ceux qui restèrent au pays – on pense notamment à William Byrd et à Robert White –, ils exprimèrent leur exil spirituel au travers d’une musique d’une étonnante intensité et d’une grande puissance émotionnelle. Avec « la fraîcheur de ses voix et son incroyable vitalité rythmique » (Daily Telegraph), Stile Antico est l’ensemble parfait pour rendre à cette musique sa profondeur et sa force caractéristiques.

Flow, my tears - John Dowland
Super flumina Babylonis - Philippe de Monte
Quomodo cantabimus - William Byrd
Sancta et immaculata virginitas - Richard Dering
In ieiunio et fletu - Thomas Tallis
Regina caeli laetare - Peter Philips
Tristitia et anxietas - William Byrd
Haec Dies - William Byrd
Gaude Maria, Virgo prudentissima - Peter Philips
In this trembling shadow cast - John Dowland
Factum est silentium - Richard Dering
Lamentations - Robert White