12

Antwerp Symphony OrchestraTang Muhai Direction

Solistes au front perlé de sueur, dérapages malheureux et dénouements inattendus : chaque année, le Concours Reine Elisabeth est synonyme de suspense, tant pour les interprètes que pour le public. L’édition 2017 apportera son lot de nouveautés. Pour la première fois, le violoncelle fera son entrée parmi les disciplines proposées. Une fois les prix décernés et les équipes de télévision évacuées, les lauréats prendront place aux côtés de l’Antwerp Symphony Orchestra (anciennement deFilharmonie) et de leur ancien chef d’orchestre Muhai Tang. Une opportunité unique de voir des violoncellistes hors-norme à l’œuvre.