15

"L'une des figures les plus fascinantes de la scène alternative du monde arabe." Télérama (07.10.2016)

Artiste complet, Tamer Abu Ghazaleh est une figure majeure de la scène arabe moderne. Son concert à BOZAR, qui clôture la journée de lancement de la Chaire Darwich, est une ode à la modernité : « Entre son chant âpre et ombrageux qui vire à la mélopée profonde, les voix flottantes, beats puissants et autres effets qu’il dégaine depuis son ordinateur, les salves rageuses de ses musiciens, son show inclassable est une claque », publie Télérama. Un feu d’artifices d’émotions à ne pas manquer !
Né au Caire et formé à Ramallah, le chanteur palestinien qui est aussi multi-instrumentiste, compositeur et producteur, a fait ses débuts en 2001 avec un album reprenant les chansons qu’il avait écrites depuis ses cinq ans, sur des textes de Darwich notamment. Voyageur infatigable, il se produit dans les salles de Beyrouth, Londres, Tunis, Constantine, Liverpool, Manchester, Budapest, Stockholm, ou Copenhague, et n’a de cesse de multiplier les collaborations avec des artistes comme Maryam Saleh, Reem Kelani ou Yacoub Abu Ghosh.