20

A l'occasion de la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l'Holocauste, nous organisons la première belge du documentaire «Ein deutsches Leben / A German Life» : un long interview en gros plan de Brunhilde Pomsel, la sténographe au service de Joseph Goebbels. Hors du commun, actuel et dérangeant. Le Professeur Thomas Gergely donnera une introduction (en français) avant la projection.

Brunhilde Pomsel, qui se décrit comme jeune fille apolitique toujours au second plan, a côtoyé de près l'un des plus gros criminels de toute l'histoire. De 1942 à mai 1945, elle a travaillé comme sténographe au service du ministre de la propagande du régime nazi Joseph Goebbels. Dernier témoin vivant ayant connu la machine du pouvoir nazi de l’intérieur et aujourd’hui âgée de 105 ans, elle raconte ici son histoire.

Comme l'expliquent les réalisateurs, ce film a pour objectif de «raconter l'histoire des sympathisants et des profiteurs, de ceux qui dissimulaient ou faisaient semblant de ne rien voir. Car ces gens qui ne pensaient qu'à leur propre destin ont été les véritables vecteurs de la pire de toutes les dictatures.
Ce film prouve que la guerre et la tyrannie ne naissent pas de rien, qu'un climat social peut très vite sombrer, que le mauvais n'est pas toujours tout de suite identifiable et qu'il faut toujours s'interroger sur ses propres postures morales. Ce film est une chance unique d'offrir le portrait d'une témoin de l'époque au centre de l'appareil nazi et dont l'action - ou inaction - représente justement un miroir et un avertissement pour nos sociétés contemporaines, pour nous tous.»