25

Introduction par Dominique Nasta (ULB)

Dans l’excellent film de l’intransigeant cinéaste roumain Cristi Puiu (La Mort de Dante Lazarescu), la veillée d’un patriarche déchaîne une tempête familiale.

À Bucarest, une famille au grand complet se rassemble pour le souper traditionnel marquant le départ de l’âme du patriarche du clan au Paradis. Pourtant, c’est plutôt l’Enfer qui va se déchaîner dans cette comédie humaine dont le réalisme cru a permis à l’intransigeant cinéaste roumain Cristi Puiu de se distinguer lors du dernier festival de Cannes. Plus d’une douzaine de personnes se retrouvent entassées dans l’appartement sombre et confiné de la veuve. Le repas est sans cesse reporté à plus tard tandis que les théories de complots se mêlent aux tensions maritales, aux infidélités, au deuil et aux rivalités fraternelles. Dans Sieranevada, Puiu livre un portrait social et une fresque humaine dignes des plus grands. Une scène de table virtuose qui rivalise avec L’Ange exterminateur de Buñuel.