16

 Quel est donc le secret des New York Gypsy All-Stars qui ne cessent d’émouvoir les publics du monde entier ? Encensé par le New York Times, serait-ce leur jazz hypnotique, mêlant musiques des Balkans, aux accents turcs ou roumains, et influences occidentales, qui fait les délices de la critique et de leurs fans ? À moins qu’il ne s’agisse de la clarinette macédonienne d’Ismail Lumanovski, dont les sonorités bouleversantes font chavirer les cœurs des spectateurs ? Peut-être est-ce dans les propos du clarinettiste, leader du groupe, que se trouve la réponse ? « Nous reproduisons ce que les Roms ont fait : ayant quitté l’Inde pour l’Europe occidentale en passant par les Balkans, ils ont rassemblé les meilleures idées musicales de chaque pays traversé. Nous sommes ouverts sur le monde, et en conservons ce que nous aimons pour l’unifier ». Une seule solution pour en être certain : les voir sur la scène du Palais des Beaux-Arts !