19
deFilharmonie

deFilharmoniePhilippe Herreweghe direction – Christian Tetzlaff violon

Ouverture tragique, op. 81 Johannes Brahms
Symphonie n° 7, op. 45 Niels Gade
Concerto pour violon et orchestre, op. 77 Johannes Brahms

deFilharmonie

deFilharmonie

Ouverture tragique, op. 81 Johannes Brahms
Symphonie n° 7, op. 45 Niels Gade
Concerto pour violon et orchestre, op. 77 Johannes Brahms

deFilharmonie

Philippe Herreweghe direction

Concerto pour violon et orchestre, op. 77 Johannes Brahms

deFilharmonie

deFilharmoniePhilippe Herreweghe direction – Christian Tetzlaff violon

Ouverture tragique, op. 81 Johannes Brahms
Symphonie n° 7, op. 45 Niels Gade
Concerto pour violon et orchestre, op. 77 Johannes Brahms


Tragique, grandeur et virtuosité : tels sont les ingrédients de ce concert où deux classiques du Romantisme encadrent un chef-d'œuvre oublié du répertoire scandinave. Philippe Herreweghe enchaîne l'ouverture dynamique de Brahms à la très élégante Septième Symphonie de Gade. Après quoi, Christian Tetzlaff met à nu toutes les finesses du Concerto pour violon de Brahms. Cordes sensibles, bienvenue !

Précédemment