17

L’auteur et journaliste gantois Paul-Gustave (« Gust ») van Hecke déménage à Bruxelles en 1915 et ne quittera plus la capitale. Il travaille d’abord comme correspondant pour le journal De Vlaamsche Post, puis fait son entrée dans le monde du théâtre et s’installera après la guerre comme couturier sur l’avenue Louise. Grâce aux recettes de la maison de couture Norine, van Hecke se lance dans le monde de l’art. Dans sa galerie Sélection, et dans la revue éponyme, il promeut l’art de son époque, principalement les expressionnistes flamands Constant Permeke, Gust De Smet et Frits Van den Berghe. Dans les années vingt, il fait de même avec les surréalistes belges, et René Magritte en particulier, pour la galerie L’Époque et la revue Variétés.
Dans les années trente, il est l’un des cofondateurs de l’association artistique «  L’art vivant », qui organise quelques grandes expositions d’art moderne au Palais des Beaux-Arts. Après la Seconde Guerre mondiale, van Hecke devient directeur général du premier Festival international du film de Bruxelles. Il restera directeur des salles de cinéma Pathé à Bruxelles jusqu’à un âge avancé.

Manu van der Aa, auteur de la biographie récente Tatave! Paul-Gustave van Hecke. Kunstpaus – modekoning – salonsocialist, vous fera découvrir la vie de ce personnage fascinant.

Vous pourrez acheter la biographie, si vous le souhaitez, après l’événement.