10

Yassin Mrabtifi
Culture pop, danse contemporaine, cinéma, arts martiaux et hip-hop sont autant de sources d’inspiration pour Yassin Mrabtifi. Yassin danse depuis ses treize ans. Comme beaucoup d’autres danseurs de hip-hop, c’est dans les gares et les métros de Bruxelles qu’il fait ses premières armes, apprenant le popping, le locking le breakdance et autres styles.  Il engage un dialogue direct avec le public et s’interroge sur l’influence de l’art sur la société, sur l’identité et la région bruxelloise qui est la sienne.  En 2013, il rejoint la compagnie de danse Ultima Vez. From Molenbeek with Love  est son premier spectacle seul en scène en tant que danseur et chorégraphe.


Les Mybalés
Nathalie et Doris Bokongo Nkumu sont sœurs jumelles. Cette gémellité, elles l’explorent dans leur travail. Car les jumeaux fascinent au point d’être à l’origine de nombreux mythes et symboliques dans  différentes cultures. La carrière de danseuse des deux sœurs commence Gare du Luxembourg, à Bruxelles. Elles se forment aux côtés de célèbres représentants de la scène bruxelloise du hip-hop, comme Baloo et Zach Swagga et participent à des battles internationales. Elles se tournent alors vers l’asbl Lezarts Urbains qui les intègre au projet européen 7Steps.

Dans ce cadre, elles entrent en résidence avec la chorégraphe française Marion Motin et réalisent leur première création. Cette saison, on a pu les voir dans  Malcolm X au KVS et lors du festival Afropolitan à BOZAR entre autres. Les deux sœurs associent house, hip-hop et danse contemporaine.