24

Dizzy Mandjeku guitare – Wuta Mayi chant – Nyboma Canta chant – Popolipo Beniko Zéro Faute guitare – Nana Akumu chant – Faya Tess chant – Bumba Massa chant – Lokombe chant – Malage de Lungendo chant – Petit Poisson Avedila guitare – Jean Paul Kilosho guitare – Didan NdombeleArmando Muanda percussions – Muki Muindila trompette – Alonzo Nzau batterie – Komba Mafwala batterie – Papy Muntu basse – Jacquou Ilunga basse – Patient Kusangila guitare – Tister percussions – Miguel Yamba basse – Benoît Dassy saxophone – Odilon Kiala keyboards – Chabrown Le Maha chant – Jésus de Tshangu chant – Tylon chant – Diapason guitare

Patrice Lumumba n’était pas seulement le premier Premier Ministre démocratiquement élu du Congo, il était aussi un auditeur attentif et un passionné de musique. Le 21 janvier, 25 grands musiciens issus de différents groupes mythiques dont l’OK Jazz et de l’African Jazz des années 60 et 70 célèbreront ce leader légendaire de l’indépendance. Avec vingt chansons issues de la période de gloire de la rumba et autant d’anecdotes éloquentes, ils placeront Lumumba sur le trône qu’il mérite. Ensuite, dansez avec nous lors de l’après-soirée animée par Beniko Popolipo!

 

 

17h00, Rotonde Galerie Ravenstein : Inauguration de la place Lumumba itinérante

Au-delà de son statut de tout premier Premier ministre élu de la République démocratique du Congo, Patrice Emery Lumumba était aussi un grand amateur d'art. C'est cette facette culturelle que des artistes émergentes ont choisi de célébrer autour de l'inauguration de la place Lumumba itinérante*, comprenant une statue grandeur nature réalisée par la sculptrice Rhode Makoumbou. Cette initiative fait écho aux revendications des communautés africaines qui ont pour objet une meilleure visibilité des figures historiques et de l'Histoire commune entre l'Afrique et l'Europe, entre le Congo et la Belgique...

 

*Sur une idée originale de Mireille-Tsheusi Robert (Bamko asbl), www.lumumba.org

 

Ce programme est une production de BOZAR proposée dans la cadre de sa mission Afrique.

BOZAR présente l’Afrique contemporaine depuis les années 1990 avec de nombreux concerts de musique africaine contemporaine. Une  programmation de plus en plus riche, grâce à de nombreux partenariats internationaux, institutionnels, corporatifs et associatifs, a permis la création d’un Africa Desk transversal à BOZAR à partir de 2011. Ce département œuvre pour présenter de manière pérenne le meilleur des créations artistiques contemporaines en lien avec l’Afrique et sa Diaspora à travers sa plateforme Afropolitan. L’objectif est de promouvoir une image positive du continent africain et contribuer au dialogue entre l’Europe et l’Afrique et entre belges d’origines diverses. Afropolitan, c’est plus de 25 événements par an, à la croisée de toutes les disciplines artistiques, ce qui fait de BOZAR une des rares institutions culturelles européennes offrant une telle plateforme multidisciplinaire de manière continue.  C’est aussi une trajectoire amenant BOZAR à réfléchir sur sa propre diversité institutionnelle et à promouvoir un meilleur vivre ensemble à Bruxelles. Dans ce cadre, BOZAR met régulièrement en avant la voix des artistes locaux d’origine congolaise afin de contribuer à la construction d’un narratif national commun et inclusif sur la question de la mémoire coloniale. Rendez-vous le 29 janvier pour la première belge du film Le Tribunal sur le Congo en présence du réalisateur  Milau Rau, et le 23 février pour le festival Afropolitan 2018.

Le saviez-vous ?

  • Découvrez notre saison world ’17-’18 !

    — publié le