05

Les loges musicales sont un élément aussi incontournable que légendaire du Festival BIG BANG. À chaque reprise, ce parcours-découverte musical, qui vous emmène dans les chambres secrètes et les recoins oubliés des lieux où se tient le festival, est synonyme de surprises exceptionnelles. Derrière les portes des loges, des placards à balais, des greniers et des caves, des salles de classe ou de répétition, trois fantastiques mini-concerts vous attendent cette année :

  • Le jeune et talentueux pianiste Thomas Eeckhout s’attaque à son compositeur favori, Claude Debussy.
  • MADE IN EL KWAKKABA d’Alec De Bruyn et Silke Melis existe grâce aux dons de jouets : les enfants partent à la recherche de jouets tombés dans l’oubli. Ainsi, chaque Furby éconduit, nounours abandonné, Casio à la recherche d’une nouvelle pile pourra faire briller les yeux d’un deuxième enfant au lieu de finir à la poubelle. 
  • « Voie une, le train IC en direction de Cologne arrive voie une ». Les valises roulent sur l’asphalte. Les talons claquent. Brouhaha. « Attention, on signale la présence de pickpockets ! » Où partons-nous ? A WAY est un concert ouvert : grâce au public, le compositeur Mirek Coutigny et la soprano Irene Carpentier transforment chaque représentation en un espace de transit individuel bourré de sons.