10

Pour la quatrième fois consécutive, BOZAR soutient le plaidoyer de l’artiste Michelangelo Pistoletto pour une transformation durable et responsable de notre société.

L’invité d’honneur de cette édition n’est autre que Kasper Vandenberghe, performeur depuis une dizaine d’années chez Troubleyn / Jan Fabre. Travaillant actuellement à la phase préparatoire de ses recherches sur les rituels pour le Theater Aan Zee (TAZ 2018), Vandenberghe s’intéresse à un symbole en particulier : la transformation proposée par Pistoletto du symbole mathématique de l’infini, constitué des trois cercles.

Dans Panic Fear of Standing Still, l’artiste met en image un rituel dans lequel, le temps d’une marée (environs six heures), quatre performeuses combattent la montée des eaux. Dans cette performance et vidéo à la frontière entre le « land art » et le rituel du mouvement, le passage du temps occupe une position centrale. Le symbole du Rebirth-day / Troisième Paradis y est créé par les artistes et régulièrement détruit par la nature. Ces dernières sont ballottées entre le temps (Kairos) et l’horloge (Chronos) qui règle notre vie.


Avec : Emilie Camacho, Coralie Meignet, Alexandra Pholien, Annabel Reid
Concept et direction artistique : Kasper Vandenberghe (vzw De Blijde Boodschap)


Depuis 2014, BOZAR est l’un des ambassadeurs belges du Rebirth-day / Troisième Paradis.