15

Du 17 au 21 janvier, BOZAR accueille le « Bridges Festival », consacré aux cinémas des pays bordant la lisière orientale de l’Europe. À ces trésors cinématographiques ayant vu le jour consécutivement à l’effondrement de l’Union soviétique et à l’accès à l’indépendance de ses anciennes républiques, jadis fédérées.
Ainsi, trois axes de programmation éclaireront cette région d’où nous parviennent d’ordinaire très peu d’œuvres filmées et qui sera sous les feux de nos projecteurs. Avec l’Ukraine, bien sûr, et son cinéma militant. Un univers artistique  en pleine ébullition depuis 2010, et davantage encore depuis la Révolution de la Place Maïdan en 2014. Avec la Géorgie et son cinéma d’observation volontiers social et introspectif, tourné vers la famille, les paysages ou les traditions bousculées par l’ouverture des frontières. Et un dernier volet consacré aux autres pays limitrophes, de la Biélorussie à l’Arménie, dont  la production cinématographique est plus modeste. 
Ces pays fraîchement affranchis de l’esthétique et de l’idéologie soviétiques, puisent leurs patrimoines identitaires dans l’histoire de l’Europe et de la Russie. Une ligne de crête particulièrement riche en interactions et en échanges culturels. Venez découvrir sur grand écran ce cinéma peu connu, en présence des réalisateurs.

 

Précédemment