20

Amine Bertale, alias « ZERO », est un petit flic qui passe la majeure partie de son temps à recevoir des dépositions de plaignants, et à arpenter les rues de Casablanca avec Mimi, une jeune prostituée de 22 ans. Il est en perpétuelle confrontation avec son père handicapé et dominant ainsi qu’avec son supérieur, un commissaire qui l'humilie quotidiennement. Face à ce quotidien dégradant et insupportable, ZERO décide finalement de tourner la page d'un passé hanté par la lâcheté, la peur et le complexe d'infériorité, il part alors à la recherche d'une jeune fille disparue dans la grande métropole.

Nour Eddine Lakhmari, né le 15 février 1964 à Safi, est un réalisateur marocain. Il part au milieu des années 80 à Oslo, en Norvège, et y tourne ses premiers courts métrages qui lui valent d’entrer à l’Académie de Cinéma d’Oslo. Durant ses années d'apprentissage, il réalise d’autres courts métrages, des histoires sans mots qui se déroulent en marge de la société norvégienne, avec des personnages d’immigrés, d’exclus isolés. Son premier long métrage, "Le Regard", sort en 2005, remporte plusieurs prix et séduit les critiques scandinaves et marocaines. Son deuxième long métrage, "Casanegra", sort au Maroc en 2008. Ce film noir remporte plusieurs prix internationaux et est officiellement choisi pour représenter le Maroc pour l’Oscar du meilleur film en langue étrangère. "Zéro" (2012) est son troisième long métrage.