18

Le plasticien et musicien Joris Van de Moortel s’est inspiré de l’exubérance formelle du baroque et de la sensualité des toiles de Van Loon pour son installation composée de collages en plastique, de dessins en noir et blanc, d’un néon bleu et d’un autel constitué de haut-parleurs.

 

Le 19 octobre 2018, dans le Hall Horta, Joris Van de Moortel se joint à quatorze musiciens du Belgian National Orchestra et les accompagne à la guitare. Ensemble, ils donneront vie à l’installation de l’artiste et à ses sept sacrements : la cire, la fumée, le verre, la nature, la peinture blanche, le feu et le vandalisme. Cordes montées sur ressort, étincelles d’un bec Bunsen et cire en ébullition seront également de la partie. 

Le saviez-vous ?

  • Cachivache Bugui Bugui

    Le plasticien et musicien Joris Van de Moortel s’est inspiré de l’exubérance formelle du baroque pour son exposition Cachivache Bugui Bugui.

    — publié le

En cours et à venir