15

Dans l’histoire européenne, l’année 1918 est généralement associée à la fin de la Première Guerre mondiale. Mais en Europe centrale et orientale, 1918 a aussi été marqué par la désintégration rapide des empires russe, allemand, ottoman et austro-hongrois, ainsi que par la création de neuf nouveaux États (Autriche, Hongrie, Royaume de Yougoslavie, Tchécoslovaquie, Pologne, Lituanie, Lettonie, Estonie et Finlande), désireux de construire des sociétés modernes.

Cent ans plus tard, BOZAR propose de revisiter cette période bien trop méconnue de l’histoire européenne. Nous nous pencherons sur 1918 non seulement en tant que date importante dans les calendriers nationaux, mais aussi en tant que puissant symbole de la créativité bouillonnante et des aspirations sociales, artistiques et politiques de ceux qui voulaient construire un avenir meilleur. Aujourd’hui, commémorer 1918 signifie se remettre en mémoire, de manière critique, les nombreuses visions de la modernité qui ont donné lieu aux rebondissements les plus tragiques de l’histoire européenne, mais qui continuent aussi d’inspirer une haute idée de l’avenir de l’Europe.

En cours et à venir

Précédemment