11

Koninklijk ConcertgebouworkestDaniel Harding direction – Pierre-Laurent Aimard piano – NN Judith – Elena Zhidkova Judith – Gabor Bretz Barbe-Bleue

Programme

Concerto pour piano, op. 33 (version originale) Antonín Dvořák
Le Château de Barbe-Bleue, op. 11, Sz. 48 Béla Bartók


Créé il y a 140 ans, le Concerto pour piano de Dvořák subit une étrange destinée. On lui reprocha notamment de ne pas mettre suffisamment en avant le piano. Si bien que le pianiste et professeur Vilém Kurz modifia la partition au profit d’une présence plus affirmée de l’instrument soliste. Ce qui dénatura profondément l’œuvre initiale. Mais c’est la version d’origine qu’exécutera l’excellent pianiste français Pierre-Laurent Aimard, en compagnie du Koninklijk Concertgebouworkest Amsterdam. Placé sous la direction du chef britannique Daniel Harding, l’orchestre interprètera ensuite Le Château de Barbe-Bleue de Bartók. Une œuvre qui questionne notre motivation instinctive, source de toute innovation. Cet opéra en un acte est plus qu’un chef-d’œuvre musical, il est l’incarnation de l’opéra hongrois de ce début de XXe siècle, comme le fut quelques années plus tôt Pelléas et Mélisande de Debussy pour l’opéra français. 
Écoutez la playlist "Piano Lovers" sur Spotify

Le saviez-vous ?