20

Présentation du livre Minor Modernisms? A Reader in Central European Art and Culture 1918-1956 par les rédacteurs Beata Hock, Klara Kemp-Welch et Jonathan Owen.

Ce livre lance l’expression « modernismes mineurs » à partir du concept de littérature mineure élaboré par Deleuze et Guattari, qui s’inspire de Franz Kafka, lui-même originaire de Prague. C’est sur cette base qu’il se penche sur l’entreprise du modernisme sous l’angle de l’Europe centrale, une réflexion nourrie d’études nouvelles et récentes d’éminents spécialistes de l’art hongrois, polonais, tchèque et slovaque. Il associe l’étude de concepts artistiques majeurs en « isme » comme le cubisme et le surréalisme à celle de tendances locales spécifiques et se penche sur les caractéristiques culturelles uniques de cette région multiethnique aux frontières mouvantes et aux identités plurielles. La période 1918-1956 remet en question la conception habituelle du modernisme européen, envisagé comme un phénomène de l’entre-deux-guerres, et les vestiges de la logique de la guerre froide dans l’histoire de l’art contemporaine. Cette série explore la diversité des cultures afin de mettre au jour les débats critiques dans le domaine de l’esthétique et de la politique qui en ont résulté et de les mettre en relation avec les questionnements actuels sur le transnationalisme, les classes, le genre et l’ethnicité.